Aujourd'hui, 23 septembre 2017, nous allons consacrer du temps sur ce stade Léo Lagrange à l’athlétisme.
D'abord l’athlétisme avec ses aspects humains, avec l'hommage à Patrick Rochette, ensuite l’athlétisme et ses aspects structurels avec la rénovation du stade sur lequel nous sommes et pour laisser libre cours aux athlètes sur les nouvelles installations qui débuteront à 14 h 30 précises  !
Alors sans perdre de temps, consacrons un bon moment à l'hommage à notre ami Patrick Rochette

Patrick Rochette est né le 30 mars 1953 à Chalon sur Saône il aura donc 65 ans le 30 mars prochain.
Son papa avait choisi l’athlétisme et nous pouvons le voir sur la page de couverture du bulletin de l'OMS franchir une haie !
Alors en 1963, à 10 ans il allait suivre le choix de son papa, en prenant sa licence d’athlétisme dans un club chalonnais qui lui, était né en octobre 1943 et était déjà dans sa vingtième année de pratique de l’athlétisme  !
Il devait déjà trépigner à la porte du club, car pour avoir droit à prendre une licence il fallait avoir 10 ans !

Ce club c'était déjà l'Entente Chalonnaise d’Athlétisme (l'ECA)

Un peux plus tard  l'ECA  va  l'amener à pratiquer de haute volée le 400 m haies. A cette époque Patrick Rochette, évoluait sur des pistes en cendrée  ! Rien à voir avec le tartan actuel et celui de la piste rénovée d'aujourd'hui  !

Donc comme moi  ! vous avez fait les calculs  , de 1963 à 2017  cela fait  ?...

Patrick rochette c'est 54 années de présence au club, dont plus de 40 ans en tant que bénévole  !
Mais quel bénévolat  ?!
Écoutez bien  ! à 20 ans il faisait déjà parti de la commission animation du club  ! En ce temps là, le club, l'ECA, participait au défilé du carnaval de Chalon sur Saône, et Patrick participait à son organisation en tant que préparateur  !

A 20 ans, il s'occupait déjà de la rédaction du journal du club, et en cette matière celle de l’écriture, et de la narration - il a excellé durant des années puisqu'il n'a jamais cesse d'utiliser cette belle compétence qui est celle de savoir rendre compte  !
Mais les supports ont évolué en les mélangeant au fil des temps, à savoir le papier – les outils modernes de communication – la photo, la vidéo, le film, puis le fax – et  l'internet – facebook – les SMS, etc...Peut-être qu'un jour, il viendra nous rejoindre en hologramme, par télé-déportation  ?

Mais revenons un moment à ses débuts d’activités de bénévoles à 20 ans et un peu plus  !! Peut être que parmi vous certains l'ont vu et déjà remarqué sur les planches des salles des fêtes de Chalon sur Saône, puisqu'il organisait des soirées cabaret  !
Il s'occupait également de préparer et d'encadrer des stages de ski, auxquels les athlètes étaient invités à participer  !
A 28 ans pour faire face aux besoins du club, et notamment à ceux des athlètes et des différentes disciplines, il obtiendra, en 1981, son Brevet d'Etat 1er degré d’entraîneur  en athlétisme . En 1982 il poursuivra en devenant juge régional sauts et lancers.

En 2007 il passera juge fédéral sauts à 54 ans, puis en 2008 il obtiendra le diplôme de délégué antidopage, puis en 2012  le diplôme de dirigeant fédéral 2ème degré, il alors 59 ans  !
Durant toutes ces années, passées au service de l'ECA et de l'athlétisme il assumera avec de grandes compétences des fonctions de présidences ou de vice présidences de plusieurs  commissions internes au niveau du Comite Départemental, et  de la Ligue de Bourgogne  !
Décrire toutes les fonctions, tous les rôles, toutes les activités menées par Patrick Rochette demanderait des heures et de heures de discours  !

Il n'a pas arrêté un jour depuis qu'il a pris sa licence à 10 ans à l'ECA  !

Patrick Rochette, connaît tous les repaires d'un stade, de la piste, des couloirs, des aires de sauts et de lancers, dans les moindre détails, en faisant un technicien hors paire  !

Son histoire, il lui appartient de l’écrire ou de la conter tellement elle est riche et fabuleuse  ! Il aurait voulu devenir professeur d’éducation physique il en avait toutes les qualités pour rentrer en formation  ! Une chute en course est venue l'handicaper, par une fracture aux 2 poignées, et il n'a pas pu se présenter aux épreuves d'admission.

Patrick se réorientera et fera une carrière professionnelle chez Kodac avant de vivre avec ses collègues la fin d'une belle entreprise de renommée internationale et longtemps avant-gardiste.

Patrick, tu n'as pas pu être éducateur ou professeur d’éducation physique, mais tu as fait bien mieux  ! Tu as été, tu es toujours un entraîneur exceptionnel, et tu resteras cet entraîneur  !

Ce que je te souhaite, c'est que parmi les enfants qui rentrent à l’École d’Athlétisme de l'ECA à 9 ans aujourd’hui, il puisse y avoir des parcours comme le tien (mais sans blessure) et qu'ils puissent organiser le centenaire du club, en 2043 avec autant de compétences et d'abnégation.
Ce qui est bien, c'est que tu as toujours la pêche de tes 20 ans. Continue de porter cette jeunesse qui est en toi  !
Comme tu restes licencie à l'ECA tu peux venir autant que tu veux  !

Mais cela n'est pas ton choix et depuis un an et demi nous avons travaillé ensemble pour que tu puisses rejoindre ta famille, ta femme, tes enfants, la tête  tranquille et la tête haute  ! Nous leur souhaitons de t'avoir à leurs côtes le plus longtemps et le plus de temps possible  !

Patrick, tu as eu dans ta vie de bénévole une dizaine de médailles de bronze, d'argent et d'or pour service rendu à tous les niveaux de l’athlétisme. A noter, parmi ces médailles qui t'ont été remise, la médaille d'or de la Fédération Française d’Athlétisme

Patrick, avec toutes ces récompenses obtenues durant tout ce temps, et après les beaux cadeaux remis en juillet que pouvions nous t'offrir pour cet hommage tant mérité  ? La question posée, nous avons fait le tour de plusieurs catalogues et nos recherches n’étaient pas très fructueuses. Alors en petit comité, nous nous sommes mis d'accord pour la forme du cadeau – mais dans le genre choisi...rien ne nous satisfaisait -. Alors le hasard a bien fait les choses  !

Patrick nous allons t'offrir un cadeau qui est synonyme de l’œuvre que tu as forgé au fil de ta vie, une œuvre massive comme celle que tu as réalisé pour Chalon sur Saône, ta ville de naissance, pour l'ECA ton club et pour l’athlétisme. L'Entente Chalonnaise d’Athlétisme te doit beaucoup, les anciens présidents  peuvent en témoigner  ?

Alors tous les dirigeants, tous les  licenciés, tous les athlètes et bénévoles t'adressent toute leur amitié et te disent
Merci  et encore.....merci  !

Bruits de couloirs





Retrouvez toutes les brèves ici
INFOS LIGUE
Devenir entraîneur ? 

Retrouvez toutes les formations accessibles en 2017-2018 en cliquant ici.
Les Espaces